Démarche artistique

Monotypes

© Alice Mascarenhas 2013

© Alice Mascarenhas 2013

Mes monotypes sont le résultat d’une recherche de liberté dans le dessin. J’ai trouvé dans la technique une façon très agréable de travailler. L’acrylique sur la vitre m’inspire des mouvements chantants qui me rappellent souvent mon chez moi lointain et qui m’ancrent dans mon chez moi actuel. Ensuite, à l’étape de l’impression, il est toujours agréable de voir révélé l’envers des mouvements. L’envers devient alors le côté droit et c’est lui qui prend tout le contrôle.

Mon inspiration est le bonheur. Je veux transmettre par mes monotypes des sensations agréables, des souvenirs doux, une musique enlevante, la beauté de la nature, une présence d’amour et de paix. Je trouve dans le monochrome une force très intéressante.

Le but de mes dessins est de partager un moment de bonheur avec le spectateur. Qu’il sente le bonheur sous la pluie, qu’il écoute les chansons brésiliennes et qu’il vienne aussi danser, qu’il sente le vent caresser ses cheveux tout comme l’herbe aux champs. Le monde actuel est trop plein de souci. Avec mes œuvres, j’invite le spectateur à plonger dans une autre atmosphère, où rien ne presse.

Peinture abstraite

© Alice Mascarenhas 2013

© Alice Mascarenhas 2013

La peinture abstraite s’est invitée dans ma vie dans le cadre d’un projet qui m’a beaucoup touchée. Le projet Souvenirs, qui est devenu ensuite Mémoire, m’a permis de découvrir la beauté des couleurs, leur joie et leur air taquin, se promenant sur le papier, se laissant échapper et revenir autrement. Le jeu anodin des couleurs est devenu un jeu de règles délicieusement libres et directes, qui m’a fait promener mes souvenirs et ma mémoire dans des sensations de bonheur et de liberté oubliées, cette sensation d’être balancée doucement dans un hamac, les yeux fermés.

En 2013, dans le cadre du Projet Brésil, les couleurs ont invité à danser les traits des mots illisibles. Une invitation au voyage, à la danse, au repos, enfin, au bonheur.

Inspirations

Les automatistes m’inspirent beaucoup. Une fois, chez une connaissance, j’ai passé de longues minutes ébahie devant un tableau de Frère Jérôme. Il me parlait tellement. À partir de ce moment, je vais souvent au musée me recueillir et boire les paroles de mes chers Borduas, Riopelle, Gauvreau, Leduc, Ferron, Mousseau et d’autres. Aussi, les œuvres picturales d’Armand Vaillancourt m’inspirent énormément.

Alice Mascarenhas – membre du Regroupement des artistes en arts visuels du Québec (RAAV).

Démarche artistiqueSériesTableauxExpositions

 

Contact : alicem.arts@gmail.com

Advertisements